Ce site n'utilise pas de cookies en plus de ceux nécessaires au bon fonctionnement du site. Bonne navigation !

Nos 6 axes de travail au service de la souveraineté alimentaire française

La souveraineté alimentaire est le droit de chaque pays à maintenir et développer sa propre capacité de produire son alimentation de base, en respectant la diversité des cultures et des produits. 

Face aux grands bouleversements que connait notre société, pour le Groupe Michel, entreprise familiale spécialisée dans la nutrition animale depuis 1947  : l’élevage français est appelé à jouer un rôle des plus crucial dans le maintien de la souveraineté alimentaire française. L’agriculture n’est pas un problème mais au contraire une des solutions.

Pour répondre à cet enjeu majeur, le groupe a initié la formalisation de ces engagements et actions à travers l’élaboration de sa démarche de Responsabilité Sociétales d’Entreprise. (RSE).

C’est ainsi que trois piliers fondateurs émergent comme des fondements incontournables de notre démarche : la pérennisation des filières d’élevages, la valorisation des métiers de la nutrition animale et l’action face aux changements climatiques.
Ensemble, ils tracent la voie vers un élevage responsable et résilient, capable de nourrir les générations futures tout en préservant notre environnement.

Pérenniser des filières d’élevages locales

accompagner les eleveurs

Enjeu prioritaire n° 1 : Accompagner au renouvellement des générations d'éleveurs 

Selon l’INSEE en 2019, près d’un éleveur sur deux partira à la retraite d’ici 2030. Attirer des jeunes motivés par le métier d’éleveur est donc primordial pour assurer la pérennité de l’agriculture française.

Éleveur.se est une profession passionnante, avec de multiples défis au quotidien. Les éleveurs sont pour nous des entrepreneurs. Ils doivent être accompagnés comme tel et ainsi pouvoir atteindre leurs ambitions de développement.

Et la transmission des connaissances est cruciale pour assurer la continuité de notre secteur. Ainsi, accompagner les nouvelles générations d'éleveurs tout au long de leur formation et de leur installation devient donc une mission importante et utile.

Pour attirer les jeunes générations et les inciter à s’installer dans des fermes familiales ou à se former en tant que main d’œuvre d’élevage salariée, notre groupe défend l’idée qu’il est nécessaire de leur offrir des conditions de vie acceptables qu’elles soient financières ou humaines.

Nous travaillons donc avec l’ensemble de nos partenaires pour fournir de la valeur à nos clients éleveurs  : qu’elle soit économique ou humaine.

Enjeu prioritaire n° 2 : Accompagner la transition agricole pour produire plus et mieux, avec moins

Pour notre groupe, la durabilité agricole passe en partie par une transition vers des méthodes de production plus efficientes et respectueuses de la planète.

Adopter des pratiques plus responsables, investir dans des technologies énergétiques innovantes et respecter des normes environnementales sont autant de moyens de produire davantage tout en minimisant l'impact de nos métiers sur notre planète.

Le Groupe Michel a également fait le choix dès 2017 d’offrir la possibilité aux éleveurs du Grand Ouest de se positionner sur des modes d’élevages plus durables comme le certifié – via la construction des poulaillers Terre-Neuve avec jardin d’hiver notamment - ou la Bio. Ainsi nous répondons à la pluralité des besoins du consommateur final en valorisant les complémentarités des systèmes de production plutôt qu’en les opposant. Nous appelons cela la segmentation qualitative.

Valoriser les métiers de la nutrition animale

Enjeu prioritaire n°3 : Travailler sur la montée en compétence et l'évolution des savoir-faire 

Les métiers de la nutrition animale jouent un rôle clé dans la qualité des produits finaux.

Pour assurer cette qualité, il est essentiel d'investir dans la formation continue et de favoriser l'évolution des compétences de nos collaborateurs. Les professionnels de la nutrition animale doivent rester à la pointe des dernières avancées scientifiques et techniques pour garantir une alimentation animale optimale et performante.

La recherche constante de l'excellence dans ces métiers passe également par la mise en place de programmes de recherche et développement, stimulant l'innovation dans la formulation des aliments et la gestion nutritionnelle du bétail, avec pour bénéfices la performance de l’élevage et la santé des animaux.

Notre groupe propose par exemple depuis 2015 une gamme d’aliments pre-starters innovants, sous forme de gels, produite dans l’une de nos usines bretonnes. L’ensemble de ces produits est ensuite proposé à son réseau de clients et partenaires ou exportés dans toute la France et à l’étranger.  

aliment innovant et qualite

Enjeu prioritaire n°4 : Garantir des conditions de travail sources d'implication et d'épanouissement

La valorisation des métiers de la nutrition animale ne se limite pas aux compétences techniques, mais englobe également les conditions de travail. Des conditions justes, sécurisées et stimulantes sont essentielles pour créer un environnement propice à l'implication et à l'épanouissement des salariés du groupe.

La reconnaissance de l'importance des métiers de l’agriculture et de la nutrition animale (depuis l’éleveur jusqu’au distributeur) par la société doit faire sens pour tous et contribuer à l’attractivité de nos métiers. 

Agir face aux changements climatiques 

energie et elevage

Enjeu prioritaire n°5 : Accompagner les éleveurs dans la réduction de l'empreinte carbone des élevages

L'empreinte carbone de l'agriculture est un défi majeur dans la lutte contre les changements climatiques. Réduire cette empreinte implique d'adopter des pratiques agricoles durables, de gérer efficacement les déchets agricoles et de promouvoir l'utilisation d'énergies renouvelables.

Au sein du Groupe Michel, par exemple, le service Environnement-Bâtiment du GRPPO conseille et accompagne l’ensemble des clients-éleveurs du groupe dans leurs projets de construction et de rénovation de bâtiments.

Les équipes accompagnent également les clients du groupe dans l’élaboration et la mise en œuvre de leur stratégie bas carbone.

Enjeu prioritaire n°6 : Travailler à l'atténuation et l'adaptation aux changements climatiques

Les changements climatiques affectent déjà l'agriculture, et la résilience du secteur est essentielle.

Pour notre groupe, agir pour atténuer les effets des changements climatiques passe par une meilleure connaissance de l’origine de l’empreinte carbone de l’entreprise et des filières. Mais aussi par la mise en place de stratégie d’optimisation d’utilisation des ressources.

Ensemble vers une Agriculture durable et résiliente

Définir la démarche RSE du Groupe Michel est l’occasion de poser sur le papier les actions qui sont déjà menées au quotidien par nos équipes depuis de nombreuses années ; mais aussi de développer de nouvelles actions à mettre en œuvre pour participer au maintien de la souveraineté alimentaire française.

Ces axes de travail ne sont pas indépendants, mais interconnectés, nous permettant de surmonter aux côtés de nos clients éleveurs et partenaires les défis actuels et futurs. Un plan d’actions concrètes, construit autour de ces axes de travail, sera finalisé prochainement et  déployé à partir du 2ème semestre 2024.

Vous souhaitez en savoir plus  ?

Contactez-nous pour découvrir l’ensemble de nos solutions concrètes qui contribuent à la souveraineté alimentaire française 

Toutes les actualites